Accueil // Kusamono // Merveilleux iphéions

Merveilleux iphéions

Chaque année au printemps les iphéions sont parmi les premiers à nous gratifier de leur floraison délicate. Au dessus des longues feuilles effilées et souples sont d’un beau vert foncé, de superbes petite fleurs étoilées d’un délicat bleu pastel, apparaissent au début du printemps.

Les iphéions ne prêtent parfaitement à la culture en petits pots. Alors que j’ai vu certaines vivaces dépérir rapidement, les iphéions font preuve d’une bonne adaptabilité et résistance.

Iphéions fleur bleu pastel

Voici des iphéions que j’ai cultivé depuis une année, ils font parti d’un lot de vivaces que nous avions achetés avec mes copains avec lesquels je suis les cours avec Jacques Marty. Si les autres autres vivaces n’ont pas été un succès, les iphéions restent une valeur sûre. Je les cultive dans un pot un peu grand afin de pouvoir les multiplier par la suite.

Culture kusamono ipheions

Je possède aussi ces autres iphéions depuis quelques années, parfois j’ai pensé les avoir perdus, mais ils ont fait preuve d’une grande robustesse et peuvent repartir même si le feuillage semble complètement mort. Attention quand même aux excès d’eau qu’ils ne semblent pas trop apprécier, le feuillage jaunit et tombe. Laissez alors sécher le substrat et conservez le ensuite juste un peu humide, le temps que les nouvelles poussent apparaissent.

Jolis kusamono ipheions

Vous pouvez trouver des iphéions en jardinerie sous formes de bulbes en sachet ou bien en godet avec les plantes vivaces. Ils sont très faciles à multiplier, il suffit de séparer les petits bulbes et les repiquer dans des pots individuels. Mettez-en au moins 5 par pot afin d’avoir une touffe déjà généreuse à la prochaine pousse. Et chaque année profitez de leur floraison aux premiers jours de printemps.

5 réflexions au sujet de « Merveilleux iphéions »

  1. cyril
    Le 21 mars 2013 à 22 h 28 min

    Tout simplement magnifique !

  2. mathieu
    Le 8 avril 2013 à 12 h 15 min

    Comment se comportent ils en hiver ?
    Hivernage en cave hors gel ?
    merci pour ce blog très sympa (le format des articles est en plus très efficace …)

    1. Christophe DURANDEAU
      Le 8 avril 2013 à 15 h 16 min

      Merci pour le commentaire !
      Ils sont hivernés hors gel. A l’automne je les mets au niveau du sol, sous mes étagères, dans un lit de feuilles mortes. Je recouvre le tout d’une bâche plastique. Normalement ça reste hors gel.
      Les iphéions semblent cependant assez robustes car ils ont supportés la rigueur de l’hiver 2012.

  3. Maggy
    Le 22 mai 2013 à 15 h 20 min

    Je ne connais pas les ipheions, je découvre et ton article me donne envie d’en avoir. Ça fleurit longtemps ?
    @+
    Maggy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>