Accueil // Pathologies // L’oeil de paon

L’oeil de paon

J’ai un olivier de culture depuis 2008, mais depuis le printemps dernier, il n’avait plus la forme, alors que les années précédentes, il poussait énormément… et étaient en pleine santé avec des feuilles bien verte.

C’est vrai que je me suis aperçu l’année dernière que le substrat était assez colmaté (l’eau avait du mal à s’infiltrer lors des arrosages). Je me suis dit que cela faisait 4 ans, et que le pot devait être plein de racines et qu’il était temps de le rempoter, ce que je fit au printemps 2012. Lorsque j’ai procédé au rempotage, il n’avait pas énormément de racines, cela m’a étonné, mais je ne m’en suis pas inquiété.

Mais depuis ce rempotage, l’arbre n’allait pas mieux, et il a végété toute l’année dernière : j’ai mis ça sur le dos du rempotage. A la sortie de cet hiver, il y a quand même pas mal de fines ramifications qui ont séché.

Ce printemps très pluvieux n’arrange pas les choses, et de plus en plus de feuilles jaunissent (par leurs extrémités) malgré que certaines jeunes poussent sortent quand même sur quelques branches.

Nouvelles pousses sur olivier

En y regardant de plus près, je découvre des points sur les feuilles : l’œil de paon de l’olivier !!!

Voilà donc la cause trouvée (enfin je pense).

Oeil de paon sur bonsai olivier

En fait l’œil de paon est un champignon, qui se reconnaît par des tâches rondes concentriques, avec des couleurs variant du noir au vert foncé, en passant par le jaune.
La maladie se transmet de feuilles en feuilles par l’eau et par le vent.
Avec l’évolution de la maladie, les conséquences sont que le limbe des feuilles devient jaune et l’arbre perd ses feuilles ainsi qu’une déssication (d’où la perte de jeunes branches).

Il se développe notamment avec une hygrométrie élevée, et je me dis que cela provient du fait que j’hiverne mes oliviers en serre (atmosphère humide), ce qui favorise son apparition et son développement

J’ai traité avec de la bouillie bordelaise, qui s’utilise plutôt en préventif (ce que je n’ai pas fait à la fin de l’automne) mais peut aussi fonctionner en curatif.

Traitement bouillie bordelaise sur olivier

Si cela ne s’arrange pas, il faudra que je le traite avec d’autres produits à base de cuivre ou de mancozèbe et de krésoxim-méthyl.

Il est aussi important de mettre l’arbre à l’abri de la pluie et dans un endroit bien aéré avec une surveillance de l’arrosage.

2 réflexions au sujet de « L’oeil de paon »

  1. rémi guillot
    Le 4 juin 2013 à 6 h 49 min

    salut laurent
    surtout mets le loin des autres arbres sinon !!!!!!!!!

    1. LAURENT DEITSCH
      Le 4 juin 2013 à 6 h 54 min

      Salut Remi

      Oui, il a été mis en quarantaine a l’ombre….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>