Accueil // Tout en images // Défoliation partielle du hêtre

Défoliation partielle du hêtre

Le hêtre est un arbre très intéressant en bonsaï, c’est d’abord un arbre de nos région donc parfaitement adapté à la culture sous notre climat. Il y a quelques semaines nous avons vu le pincement précoce, au moment du débourrement (Lire : Le pincement du hêtre), mais sur un arbre qui n’est pas encore mature la pousse peut être assez vigoureuse. Le temps maussade que nous avons eu depuis la fin de l’hiver n’arrangeant rien.

Le résultat est un feuillage dense avec peu de lumière qui arrive à pénétrer à l’intérieur de l’arbre.

Hêtre avec feuillage très denseLa densité apparente est due à des feuilles qui sont encore grande sur ce futur bonsaï de hêtre. Il a été prélevé quelques années auparavant et il est cultivé dans une grande caisse. Les feuilles sont quasiment de la taille d’une main !

Hêtre bonsaï avec grosses feuilles

Il n’est pas conseillé de défolier complètement le hêtre. C’est une technique un peu trop brutale pour cet arbre qui faut cultiver avec patience.  La technique de la défoliation partielle consiste à couper les feuilles à moitié, afin de réduire la surface foliaire et ainsi permettre à la lumière de pénétrer à l’intérieur de l’arbre.

Cette défoliation partielle peut se faire dès que les nouvelles feuilles ont perdues leur couleur vert tendre printanière, c’est à dire quand elles ont atteint leur stade de maturité. Généralement c’est au début de l’été, fin juin début juillet.

Avec une paire de ciseaux on coupe la feuilles. Un peu comme pour le pincement des chandelles sur les pins, on va couper plus fortement les grosses feuilles (en le naissant parfois qu’un quart de la feuille) et on coupera moins les feuilles plus petites.

Taille des feuilles du hêtre

Ainsi on équilibre aussi la force de l’arbre, en freinant les parties fortes et en donnant plus de vigueur aux parties faibles. Voici le résultat après quelques coups de ciseaux.

Hêtre après défolation partielleCette taille est importante pour avoir de beaux hêtre, car ainsi l’intérieur de l’arbre va recevoir plus de lumière et les bourgeons les plus faibles vont pouvoir se développer. Mieux, de nouveaux bourgeons latents vont se réveiller et émerger sur le bois nu. On augmente ainsi le niveau de ramification ce qui va participer à la réduction des feuilles.

Tailler les feuilles va aussi réduire l’activité de photosynthèse sur la branche et l’affaiblir. Le résultat est que les bourgeons qui sont en train de se former seront moins gros et donc moins vigoureux au printemps prochain, ce qui permettra de réduire la taille des entre-noeuds. Bref vous préparez dès maintenant la qualité de la ramification du printemps prochain.

Voici un hêtre travaillé en bonsaï depuis des années et qui fera bientôt l’objet d’un article dédié. Les feuilles commencent à se réduire naturellement et la défoliation partielle devient maintenant inutile. Le temps commence à faire son ouvrage.

Hêtre bonsaï avec petites feuilles

L’application du pincement et de la défoliation partielle permet ainsi de construire une belle ramification sur le hêtre. Des branches ramifiées très près du tronc, avec des entre-noeuds courts. Et vous, quelle est votre expérience sur le hêtre en bonsaï ?

 

2 réflexions au sujet de « Défoliation partielle du hêtre »

  1. Alain K.
    Le 1 juillet 2013 à 14 h 46 min

    Bonjour,

    Il m’arrive de faire une défoliation partielle, dans ce cas je coupe 2/83 des feuilles, mais avec les ciseaux dans l’autre diagonale par rapport à la photo : ainsi les feuilles coupées gardent une forme pointue, si vous voyez ce que je veux dire.

    Sinon, une année sur deux, je fais une défoliation totale, voir les plus récentes de ces photos :
    Fagus sylvatica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>