Accueil // Atelier // Création du Groupe de Travail BBG

Création du Groupe de Travail BBG

Le Bonsaï; c’est un passe-temps qui devient vite dans la plupart du temps une passion. Nous travaillons sur des arbres (en pot). Ces arbres, qu’ils soient issus de la germination d’une graine plantée dans le but de devenir un bonsaï ou alors issus d’un prélèvement dans la nature, ne peuvent pas rester sans soins, ni travaux. Nous essayons tous de les faire évoluer pour qu’un jour ils deviennent de beaux Bonsaï.
On peut travailler seul dans son coin, ou avec des amis en atelier (club),  faire des stages, mais est-ce suffisant ? Prenons nous la bonne direction ? Faisons-nous les bons choix ? Avons-nous les bonnes techniques ?

Les avis des uns et des autres sont très important et peuvent diverger, ce qui provoque un débat autour de l’arbre qui ne peut être que bénéfique. Que ce soit avant la mise en forme par l’analyse de l’arbre brut, que pendant le travail  ou sur le résultat final, les critiques positives forcent à se reposer des questions et se remettre en cause. Il faut arriver à en tirer le meilleur parti et entrer de plus en plus dans les détails. Ce sont ces détails qui peuvent faire la différence, en un beau Bonsaï et un très beau Bonsaï.

Pour cela, il faut aller au fond des choses en travaillant et en partageant, c’est ainsi que nous en avons conclu qu’en complément des différents rassemblements auxquels nous participons (ateliers et stages), qu’il fallait encore aller plus loin et avons créé un « petit groupe de travail ». Il faut être assez nombreux pour que le débat puisse s’installer et avoir plusieurs avis, sans l’être de trop, car dans ce cas, on ne pourrait que survoler sans entrer dans le détail. Nous avons estimé, qu’un nombre de 5 personnes était un juste milieu. Il est donc est composé de François Gau, Bruno Faure, Remi Guillot, Christophe Durandeau et moi-même (Laurent DEITSCH), et nous avons nommé ce groupe le BBG (Bonsaï Bande Gau).

Que ce soit en matière de culture, d’engraissage, de mise en forme, d’arrosage, d’exposition, de vision de l’arbre, de reprise… que l’on ait peu ou beaucoup d’expérience, on a toujours à apprendre, à se perfectionner… et le partage de ces différentes connaissances est essentiel pour évoluer.

Avec les emplois du temps de chacun, il est difficile de trouver des dates qui conviennent à tout le monde.
Nous avions fixé ce premier rendez-vous au week-end du 06/07 décembre chez. François qui nous a accueillis chez lui dans le Tarn.
En plus des emplois du temps, il y a les imprévus de la vie qui font que des désistements de dernières minutes peuvent se produire… nous n’étions donc que 3 pour ce premier atelier, François, Bruno et moi-même.

Nous avons découvert le nouveau jardin de François, un aménagement magnifique avec des Bonsaï tous plus beau les uns que les autres, un vrai plaisir des yeux que de voir en réel ces arbres qui pour certains ont été primés internationalement.

 BBG1

BBG2

Dans ce jardin François a aussi réalisé une serre froide, une pièce chaude (pour les espèces tropicale) où un espace a été créé pour photographier les arbres ainsi qu’un atelier pour travailler (qu’il a chauffé pour l’occasion). C’est sûr qu’avec le froid de canard qu’il a fait ce week-end là, il aurait été impossible de travailler sans chauffage.

BBG3

C’est dans une super ambiance que nous avons enchainé discussions sur divers sujets (reprise de prélèvement, problème phytosanitaires, engraissage) et travaux sur les arbres que nous avions amenés pour l’occasion.

Bien entendu, des pauses repas, très très sympathiques, ont alterné cet atelier, avec de bons petits plats préparé par Mme Gau (un grand merci à Nicole pour son accueil) ou au restaurant avec la découverte de plats inconnus (cassoulet de fèves), le tout accompagné de bons rhums.

BBG4 

C’est le premier week-end du BBG, où nous avons pu travailler en petit comité, ce qui a permis de bien discuter les différentes possibilités qui s’ouvraient à nous et travailler chaque arbre, sans laisser de place au hasard. Un article spécifique sera fait pour vous les montrer en détail.

7 réflexions au sujet de « Création du Groupe de Travail BBG »

  1. guillot
    Le 9 décembre 2014 à 19 h 05 min

    mince j’ai raté le cassoulet de feve!!!
    jepere que vous avez pu profiter pleinement de francois la prochaine fois j’y serais!!!

    1. laurent
      Le 9 décembre 2014 à 20 h 01 min

      Tres tres bon ce cassoulet !
      Oui, on en a profité… du plaisir a l’était pur…

  2. Bruno faure
    Le 9 décembre 2014 à 20 h 29 min

    Super cassoulet, super rhum, super week end…
    Prochain rendez vous avec toutes l équipe.

  3. cédric
    Le 9 décembre 2014 à 20 h 52 min

    Ben, et les arbres dans tout ça ?

    Vivement le prochain reportage.

    1. laurent
      Le 9 décembre 2014 à 20 h 56 min

      Les arbres vont bientôt arriver… faut juste le temps de trier les photos et faire l’article…

  4. guilard
    Le 9 décembre 2014 à 23 h 23 min

    pas facile de travaillé le ventre vide

  5. Jean Claude Duss
    Le 18 janvier 2016 à 21 h 16 min

    Comme vous, je pense qu’à becqueter. Le bonsaï, quel prétexte ! Au moins bonbonne me fout la paix.

Répondre à guilard Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>